Références judéo-chrétiennes dans l'entretien 64
Menu précédent
Accueil

Page
Dialogues avec l'ange
Tradition judéo-chrétienne
Référence
306



Le pain est le premier,
le vin est le deuxième,
le feu, le troisième Sacrement.
(...)
Le pain est rompu, le vin est versé.
(...)
LA COMMUNION, POUR VOUS, CE N'EST PAS RECEVOIR,
MAIS DONNER.

L'Eucharistie
Les chrétiens célébrent l'Eucharistie en mémoire du dernier repas de Jésus avec ses disciples avant son arrestation et sa cruxifiction. Au cours du repas, il partagea le pain et le vin, symboles de son corps et de son sang offerts en sacrifice. Lors des célébrations, le pain est le plus souvent présent sous forme d'hostie (rondelle mince de pain sans levain) et le vin mis dans un calice (vase sacré en forme de coupe). Ils sont consacrés (bénis) sur l'autel, puis partagés lors de la communion.
L'Eucharistie est un sacrement.

Mt 26, 26-29
Mc 14, 22-25 Lc 22, 15-20
309



Le sang qui coule de l'autel est Son Sang.
Par la main des faux prophètes, l'Agneau est tué.
Mais le sang répandu revient à LUI.

L'agneau de Dieu
L'agneau de Dieu (Agnus Dei) désigne Jésus dans son rôle de victime sacrificielle vouée à expier les péchés des hommes. Cette expression fait référence à l'agneau que les juifs sacrifient pour célébrer la Pâque (Pessa'h), au lendemain de laquelle Jésus fut crucifié.

Jn 1, 29
Ap 5, 6-12
309



La matière est délivrée
car elle a conçu de l'Esprit
et c'est la Nouvelle Conception Immaculée.

La Conception Immaculée
La Conception Immaculée (ou Immaculée Conception) de Marie, est un dogme de la foi catholique datant de 1854, énonçant que Marie, mère de Jésus, fut conçue sans être marquée par le péché originel.