Références judéo-chrétiennes dans l'entretien 75
Menu précédent
Accueil

Page
Dialogues avec l'ange
Tradition judéo-chrétienne
Référence
336



L'élu ne s'élève pas, ne s'enfonce pas,
mais il marche sur la mer.
Le seul poids est la tâche,
TÂCHE LIBREMENT ACCEPTÉE.
La Grâce élève au-dessus de l'eau.

Autant de Grâce que de tâche acceptée,
tâche volontairement, librement acceptée.
La Grâce n'est pas un don charitable.
LA GRÂCE EST RÉALITÉ,
ELLE N'EST PAS ARBITRAIRE.
ELLE EST RÉPONSE,      
COURONNE QUE PORTE L'ACTE PUR.

Jésus marche sur l'eau
Jésus resté sur la rive, voyant que la tempête s'est levée, veut rejoindre ses disciples qui ont pris la mer et peinent à ramer contre le vent.
Il vient vers eux en marchant sur la mer.
Incrédule, Pierre tente de rejoindre Jésus, mais saisi par la peur, il coule.


La grâce

La grâce est un don divin. Elle est au coeur de nombreux débats théologiques, initiés par Saint Paul dans ses épîtres aux Romains et aux Galates.


Hannah signifie Grâce en hébreu.
Mt 14, 22-33
Mc 6, 45-52
Jn 6, 16-21





Rm, Ga
339



La tête du dragon tombe dans la poussière.
La femme vêtue de Soleil accouche de l'Enfant,
et elle est élevée.
Les eaux grondent en bas,
mais à la femme des ailes sont données,
des ailes d'aigle qui fendent le ciel.

Vision de Jean dans l'Apocalypse
Un grand signe apparut dans le ciel : une femme, vêtue de soleil, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles. Elle était enceinte et criait dans les douleurs de l'enfantement. (...) Elle mit au monde un fils, un enfant mâle ; (...) Mais les deux ailes du grand aigle furent données à la femme pour qu'elle s'envole au désert, (...)

Ap 12, 1-14
339



L'étoile indique le chemin. Le sage pèlerin avance,
lorsque vient la Lumière, il s'arrête.
Il trouve le Nouveau-né.


Les mages
A la naissance de Jésus, des mages arrivent d'orient pour lui rendre hommage. Ils sont
guidés par une étoile qui s'arrête au dessus de l'endroit où était l'enfant.

Jésus, lumière du monde
Jésus, à nouveau, leur adressa la parole : « Je suis la lumière du monde. Celui qui vient à ma suite ne marchera pas dans les ténèbres ; il aura la lumière qui conduit à la vie. »

Mt 2, 1-12





Jn 8, 12
340
Lorsque naît le petit enfant,
il ne peut pas encore se servir de ses membres,
mais l'éternelle Force qui lui est donnée l'instruit.
FRÈRE-SŒUR CHRIST est né.
Le Nouveau Christ qui est la Lumière au-dessus de tout.

Le Christ
Jésus de Nazareth est vénéré par les chrétiens comme le Christ, traduction du mot hébreu messie, qui signifie « celui qui a été oint (consacré par une onction divine) ». Mais le Christ n'est pas le messie aux attributs royaux attendu par les juifs, il a une dimension toute autre, révélée par sa résurrection. Pour les chrétiens, le Christ est le fils de Dieu dont la mort sacrificielle rachète les péchés des hommes.

Jn 4, 25-42
Jn 20, 30-31