Références judéo-chrétiennes dans l'entretien 83
Menu précédent
Accueil

Page
Dialogues avec l'ange
Tradition judéo-chrétienne
Référence
362



La CO-NAISSANCE est en vérité Amour
et la conception est immaculée.
Mystérieux, merveilleux est l'enseignement
sur la conception immaculée.
(...)
LE VERBE DEVIENT CHAIR,                    
ET LA MATIÈRE DEVIENT LUMIÈRE             
La conception immaculée est l'Amour éternel
qui n'est pas suivi de Bethléem,
ni de tombeau, ni de résurrection.


La Conception Immaculée
La Conception Immaculée (ou Immaculée Conception) de Marie, est un dogme de la foi catholique datant de 1854, énonçant que Marie, mère de Jésus, fut conçue sans être marquée par le péché originel.

Prologue de l'Évangile de Jean
L'Évangile de Jean s'ouvre sur ce texte :
Au commencement était le Verbe,
et le Verbe était tourné vers Dieu,
et le Verbe était Dieu.
(...)
Et le Verbe fut chair
et il a habité parmi nous (...)

Bethléem
Selon l'évangéliste Luc, Jésus est né à Bethléem en Judée où ses parents venaient se faire recenser.

La résurrection de Jésus
Après sa condamnation à mort et sa crucifixion, Jésus est mis au tombeau. Deux jours après, tôt le matin, des femmes de son entourage découvrent le tombeau vide.








Jn 1, 1-18








Luc 2, 1-7




Mt 27, 57-66 et 28, 1-15
Mc 15, 42-47 et 16, 1-8
Luc 23, 53-56 et 24, 1-7
Jn 19, 38-42 et 20, 1-18
364



La vierge est dans les douleurs de l'enfantement.
La dernière naissance est le quatrième.
L'Enfant est enlevé au Ciel
et le Ciel descend sur la terre, d'éternité en éternité.

Je vois s'ouvrir encore de nouvelles perspectives dans les entretiens. L'image de la femme « vêtue de soleil » est apparue il y a près de 2 000 ans dans l'Apocalypse de saint Jean. Son Enfant et elle sont montés au ciel, disparaissant ainsi de notre champ de conscience.

Vision de Jean dans l'Apocalypse
Un grand signe apparut dans le ciel : une femme, vêtue de soleil, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles. Elle était enceinte et criait dans les douleurs de l'enfantement. (...) Elle mit au monde un fils, un enfant mâle ; c'est lui qui doit mener paître toutes les nations avec une verge de fer. Et son enfant fut enlevé auprès de Dieu et de son trône.
Ap 12, 1-5